Ensemble vers la réconciliation

Date de publication : 29 septembre 2022

Déclaration d’Aide juridique Ontario

Le 30 septembre, la population canadienne prendra le temps de se souvenir de l’héritage douloureux du système des pensionnats indiens, de rendre hommage à la mémoire des milliers d’enfants qui ne sont jamais rentrés chez eux et de manifester son soutien aux survivants. Consciente du fait que la réconciliation est un travail de longue haleine qui exige un engagement indéfectible et des actions concrètes, Aide juridique Ontario (AJO) commémorera la Journée nationale de vérité et de réconciliation en réaffirmant son engagement à répondre aux appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation.

En 2015, la Commission de vérité et de réconciliation a publié 94 appels à l’action, proposant la voie à suivre pour remédier aux séquelles laissées par les pensionnats et pour œuvrer à la réconciliation. Certains d’entre eux s’adressent, à juste titre, à la communauté juridique et se rapportent particulièrement à la crise qui perdure concernant la surreprésentation et les mauvais traitements infligés aux autochtones dans les établissements pénitentiaires et les systèmes de protection de l’enfance.

AJO joue un rôle primordial pour initier et soutenir le changement au sein du système de justice. Les appels à l’action de la Commission Vérité et Réconciliation guident toujours les efforts d’AJO pour mieux comprendre et répondre aux besoins des clients autochtones. Parmi nos initiatives, on peut citer :

  • La sollicitation auprès des communautés autochtones des connaissances et des conseils qui nous permettent de mieux comprendre les besoins particuliers de ces communautés et de supprimer les obstacles organisationnels auxquels sont confrontés les autochtones qui ont besoin de nos services. Pour en savoir plus, consultez le rapport de consultation «  Les relations d’abord, les affaires plus tard, partie 1  ».
  • La formation approfondie sur l’intelligence culturelle autochtone donnée à l’ensemble du personnel d’AJO, et notamment la sensibilisation aux expériences passées des peuples autochtones et sur l’héritage de leur oppression.
  • La participation à la création des tribunaux autochtones spécialisés en matière de protection de l’enfance et la délivrance aux familles autochtones de certificats visant à réduire le nombre d’enfants autochtones pris en charge par le système de protection de l’enfance. Soulignons que ces certificats couvrent aussi les ententes de soins conformes aux traditions et les processus de règlement des différends des autochtones.
  • La participation aux efforts de réduire la surreprésentation des Autochtones en détention en améliorant l’accès aux services d’aide juridique pour les jeunes et les adultes autochtones.
  • La création d’un tableau d’avocats spécialisés dans les affaires Gladue et la mise en place d’une couverture supplémentaire pour les avocats qui présentent des rapports Gladue au tribunal au nom de leurs clients autochtones.
  • La reconnaissance des systèmes de justice autochtones, y compris les modes alternatifs de règlement des différends et les initiatives de justice communautaire, l’appui à leur fonctionnement au moyen de financements et la participation d’avocats de service aux tribunaux des populations autochtones.
  • La sollicitation des avis d’experts indépendants sur la manière d’améliorer la structure organisationnelle d’AJO pour mieux servir les clients autochtones, et sur les améliorations à apporter aux services de rédaction de rapports Gladue.

Ces initiatives représentent certaines des démarches entreprises par AJO en vue de la réconciliation. Nous pensons que ces initiatives contribueront à favoriser le changement, à soutenir les Autochtones dans leur aspiration à l’équité et la guérison. Une liste complète des initiatives existantes ou prévues est affichée sur notre site Web.

Nous avons encore beaucoup de travail à faire. Notre engagement continu auprès des organismes autochtones et des membres des communautés autochtones continuera d’orienter et de guider notre démarche en faveur de l’équité tant sur le plan des principes que des pratiques. AJO s’est engagée à faire évoluer le système de justice dans un esprit de réconciliation et de justice pour tous.

Miigwetch,
David Field (he/him/il)
Président-directeur général
Aide juridique Ontario