Combattre le racisme anti-Noir

Date de publication : 5 juin 2020

Message de David Field, président-directeur général, Aide juridique Ontario

Ces derniers jours ont été parmi les plus troublants de cette année. Quand je regarde les nouvelles, je suis attristé et bouleversé par le racisme anti‑Noir et la brutalité policière dont nous avons été témoins des deux côtés de la frontière.

Le racisme anti-Noir et la violence policière ne se passent pas seulement aux États-Unis. Vous trouverez ci‑dessous des liens vers des cas qui se sont produits au Canada :

Je dois reconnaître que j’écris ces mots en situation de privilège, et qu’une partie considérable de notre personnel et de nos clients n’ont pas ce privilège. Il me semble que ce serait également une erreur de ma part d’essayer de proposer des solutions simples; par ailleurs, il n’y en a pas. Il n’en serait pas plus utile d’afficher ce que fait Aide juridique Ontario en ce sens.

Je voudrais tout simplement souligner certains points qu’il faudrait garder à l’esprit :

  1. Au mois de mars de cette année, AJO a publié son rapport final sur la Stratégie à l’intention des communautés racialisées, dans lequel se trouve le Plan d’action à l’intention des communautés racialisées. Le plan comporte 17 objectifs précis qu’AJO s’est engagée à réaliser dans le but de lutter contre le racisme institutionnalisé dans le secteur de la justice.

  2. La mise en œuvre de la Stratégie en matière de justice autochtone a permis de définir des outils pour aider les gens à être de meilleurs alliés. L’un de ces outils est la Trousse d’outils pour les alliées aux luttes autochtones. Je vais réfléchir à la manière dont je peux personnellement m’améliorer dans ce domaine. J’espère que cette trousse vous aidera aussi.

  3. AJO demeure un organisme déterminé à assurer l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) et nous nous appuyons sur cette politique comme mécanisme important pour lutter contre la discrimination au sein de l’organisation.

AJO est déterminée à défendre, au sein de son organisation, les principes d’équité et de justice sociale. Nous croyons que la « Vie des Noirs compte » et nous continuerons, par le truchement de nos stratégies, services, projets et de l’environnement de notre milieu de travail, de renforcer et de concrétiser ces paroles.