Aide juridique Ontario nomme Madame Beverly Jacobs pour diriger l’examen de la structure de l’organisation

Aide juridique Ontario lance un examen en profondeur de la structure organisationnelle afin de mieux servir les clients autochtones

Date de publication : 4 novembre 2021

Toronto, le 4 novembre 2021. – Aide juridique Ontario (AJO) a chargé Madame Beverly Jacobs, doyenne associée de la faculté de droit de l’Université de Windsor, de diriger un examen de sa structure afin de répondre aux besoins juridiques des peuples autochtones de l’Ontario.

Cette nomination s’inscrit dans le cadre de l’engagement d’AJO de collaborer avec les communautés autochtones et tous les paliers de gouvernement pour mettre en œuvre les 94 appels à l’action formulés par la Commission de vérité et réconciliation, en particulier ceux qui s’adressent au secteur de la justice.

Mme Jacobs a commencé son examen de la structure organisationnelle interne d’AJO et présentera ses recommandations avant la fin de l’année. AJO rendra publiques les conclusions et les recommandations de Mme Jacobs.

CITATIONS

« Aide juridique Ontario s’est engagée à mettre en œuvre les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation, notamment l’engagement d’éliminer la surreprésentation des adultes et adolescents autochtones dans les systèmes de justice pénale et correctionnelle. Mme Jacobs est renommée pour son expertise concernant les peuples autochtones dans le système juridique. Nous sommes heureux qu’elle contribue à cet important examen qui, nous l’espérons, améliorera les services juridiques offerts aux peuples autochtones et facilitera leur accès à la justice en Ontario. La réconciliation ne peut se faire que par la réflexion, l’action et le partenariat avec les communautés des Premières Nations, métisses et inuites. AJO continuera de travailler de cette manière, dans l’esprit de la Commission de vérité et réconciliation. »

– Charles Harnick, président du conseil d’administration, Aide juridique Ontario

« Je suis honorée d’avoir été nommée pour faire ce travail auprès d’Aide juridique Ontario. Je crois au changement transformationnel et au fait qu’AJO est déterminée et disposée à faire ce qui est juste pour les peuples autochtones de l’Ontario. »

– Beverly Jacobs, doyenne associée (académique), faculté de droit, Université de Windsor

Pour de plus amples renseignements ou des possibilités d’entrevue, veuillez communiquer avec :

Graeme Burk
Conseiller principal en relations avec les medias
Téléphone : 416 697-8579
Courriel : burkg@lao.on.ca

À propos de Beverly Jacobs

Doyenne associée (académique) de la faculté de droit de l’Université de Windsor et professeur agrégée primée, Mme Jacobs pratique le droit à temps partiel dans sa communauté d’origine, les Six Nations du territoire de la rivière Grand. Ses recherches portent sur les ordres juridiques autochtones, la santé holistique autochtone et la décolonisation du droit eurocentrique. En 2018, elle a été nommée membre de l’Ordre du Canada et, plus récemment, elle a reçu le prix Laura Legge du Barreau de l’Ontario.

À propos d’Aide juridique Ontario

Aide juridique Ontario (AJO) offre de l’aide juridique en français et en anglais aux Ontariennes et Ontariens à faible revenu qui y sont financièrement admissibles, en fournissant des services juridiques de grande qualité en droit de la famille, droit des réfugiés et de l’immigration, droit criminel et droit de la santé mentale. AJO appuie aussi financièrement 72 cliniques juridiques indépendantes et sept organismes étudiants de services juridiques dans les diverses régions de la province.