Reconnaissance du territoire autochtone

Aide juridique Ontario reconnaît que ses activités et les activités de ses partenaires communautaires ont lieu sur des territoires autochtones traditionnels dans l’ensemble de la province. AJO reconnaît qu’il y a 46 traités et autres ententes qui couvrent les territoires qui forment ce que l’on appelle aujourd’hui l’Ontario. Nous sommes reconnaissants de pouvoir travailler et vivre dans ces territoires. AJO remercie les peuples Métis, Inuits et des Premières Nations qui prennent soin de ces territoires depuis des temps immémoriaux et qui continuent de contribuer à la force de l’Ontario et des collectivités de la province. AJO est honorée de collaborer avec des clients, intervenants et communautés autochtones dans les divers territoires.

Aide juridique Ontario souhaite également reconnaître que son bureau provincial se trouve à Toronto et sur le territoire traditionnel de nombreuses nations, dont la Première Nation mississauga de New Credit, les Anishnabeg, les Chippewas, les Haudenosaunees et les Wendats. Ce territoire abrite aujourd’hui divers membres des Premières Nations et des communautés inuites et métisses. Il est également reconnu que Toronto est visé par le traité 13 signé avec la Première Nation mississauga de New Credit, et par les traités Williams signés avec des multiples bandes des Mississaugas et Chippewas.

 En reconnaissant les territoires traditionnels autochtones, nous reconnaissons la présence contemporaine et historique des peuples autochtones et leurs droits à l’égard de ces territoires. C’est un petit pas vers l’élimination des répercussions encore ressenties du colonialisme et le rétablissement de l’importance des communautés autochtones dans notre vie de tous les jours.

Comment rédiger une reconnaissance du territoire autochtone convenable?

 Conseils utiles pour rédiger sa propre reconnaissance du territoire :

La reconnaissance du territoire doit être personnelle, sincère et honnête.

Avant de rédiger une reconnaissance du territoire, vous devez :

  1. déterminer ce que vous connaissez de l’histoire, de la culture et des problèmes contemporains des peuples autochtones;
  2. comprendre l’objet d’une déclaration de reconnaissance du territoire et ce qu’elle est censée accomplir;
  3. comprendre comment la déclaration de reconnaissance du territoire va démontrer le respect des peuples autochtones et la reconnaissance de leur apport, ce qui constitue la base de l’établissement de relations saines et réciproques;
  4. comprendre les efforts déployés par l’organisme que vous représentez vers une réelle compréhension, la vérité et la réconciliation;
  5. comprendre le contexte. Consacrez le temps nécessaire pour vous renseigner sur les sujets suivants:
  • Les peuples autochtones auxquels le territoire appartient;
  • L’histoire du territoire et des traités qui s’y rapportent;
  • Les noms d’Autochtones vivants issus de ces communautés. Si vous faites une présentation pour votre travail dans un certain domaine, mentionnez des Autochtones qui travaillent dans ce domaine.
  • Les noms de lieux autochtones et les langues autochtones.
  • La prononciation des mots et des noms autochtones pour aider les autres à s’y familiariser.
  1. accepter de continuer de vous renseigner sur le sujet et de devoir changer la déclaration de reconnaissance du territoire au fur et à mesure que vous apprenez d’autres détails;
  2. comprendre que la reconnaissance du territoire est une tradition autochtone importante et que les déclarations de reconnaissance du territoire ne doivent jamais être traitées comme une obligation ou une exigence administrative qui précède les points importants d’une présentation;
  3. comprendre que la déclaration de reconnaissance du territoire n’est pas faite dans le seul but d’éliminer tout sentiment de culpabilité, mais plutôt dans le but de mieux faire comprendre la vérité et d’encourager la réconciliation.

Voici quelques conseils utiles pour rédiger une déclaration de reconnaissance du territoire convenable :

  1. Présentez-vous brièvement, en donnant quelques renseignements sur vous et votre rôle dans l’événement que vous ouvrez.
  2. Expliquez pourquoi il est important de faire une déclaration de reconnaissance du territoire pour vous et votre organisme et ce que vous espérez accomplir avec cette déclaration.
  3. Faites la déclaration de reconnaissance du territoire que vous estimez être la plus appropriée pour l’événement selon l’endroit où vous vous trouvez.
  4. Envisagez d’inclure votre propre appel à l’action, soit en encourageant votre public à se renseigner sur le sujet ou à prendre des mesures concrètes vers la vérité et la réconciliation dans leurs propres réseaux, soit en mettant au défi les représentants ou organismes présents d’adopter leurs propres stratégies de renforcement des relations avec les Autochtones.
  5. Réitérez votre engagement envers la vérité et la réconciliation et décrivez vos prochaines étapes.
  6. Faites les remerciements qui vous semblent appropriés.

Ressources utiles

Native-Land.ca | Our home on native land

A guide to Indigenous land acknowledgment – Native Governance Center

District Municipality of Muskoka Land Acknowledgement Guidelines and Framework

Pour de plus amples renseignements sur les déclarations de reconnaissance du territoire autochtone, y compris sur la façon de rédiger une déclaration pour la région où vous travaillez ou vivez, contactez la Stratégie de justice applicable aux Autochtones, à aboriginalstrategy@lao.on.ca.