Une stratégie d'aide juridique pour la mise en liberté provisoire

Environ 62 % des détenus dans les prisons de l’Ontario, soit plus de 4 500 individus, sont privés de liberté sans avoir été reconnus coupables ou condamnés pour une infraction. Parmi ces personnes, plusieurs font l’objet d’accusations d’infractions sans violence.