Divulgation proactive

Réponse à la plainte relative à l’approvisionnement

En août 2016, le ministère du Procureur général a reçu une plainte anonyme dans laquelle figuraient des allégations de pratique inappropriée à Aide juridique Ontario (AJO). Les membres du personnel du Ministère ont avisé AJO de la plainte et ont également mentionné qu’ils ne prendraient aucune mesure relativement à celle-ci. AJO a retenu les services d’un tiers indépendant pour effectuer une vérification des pratiques faisant l’objet de la plainte. La plainte alléguait que trois (3) représentants de la haute direction d’AJO recouraient à des pratiques d’approvisionnement inappropriées relativement à la mise en œuvre du projet de Système de gestion de l’information dans les cliniques (SGIC) et/ou dissimulaient ces pratiques et géraient mal le projet. Le vérificateur indépendant a été invité à examiner la plainte pour déterminer si la cette dernière était valable. AJO lui a fourni tous les dossiers et l’accès aux personnes nommées dans la plainte ainsi qu’à tous les autres employés désignés par le vérificateur. Le rapport a révélé que, dans l’ensemble, la gestion du projet a été effectuée correctement. Le vérificateur indépendant a fait quelques suggestions pour renforcer la gouvernance des risques à l’avenir. AJO continuera d’affiner son processus de gestion des risques dans l’ensemble de l’organisme en suivant ces recommandations. L’enquête a conclu que toutes les allégations d’activités contraires à l’éthique et illégales liées au projet SGIC étaient sans fondement.