Salle de presse : Archives des nouvelles

LAO Newsroom

Davantage d'heures de services d'un avocat pour les familles engagées dans une poursuite contre un organisme de protection de l'enfance

Le 20 octobre 2014


À compter du 23 novembre 2014, Aide juridique Ontario (AJO) accorde aux avocats un plus grand nombre d'heures pour aider les clients qui sont engagés dans une poursuite judiciaire à laquelle est mêlée un organisme de protection de l'enfance.

« Nous applaudissons l’effort qu’Aide juridique Ontario fait pour renforcer ses services en droit de la famille. »

— Madeleine Meilleur, procureure générale

Les clients et leur avocat peuvent se servir de ces heures supplémentaires pour régler les problèmes juridiques en prenant des mesures comme les suivantes : présenter des motions, participer à des négociations en vue d'un règlement et effectuer un examen approfondi du dossier; toutes ces mesures visent une résolution précoce et contribuent à éviter les procès inutiles.

« AJO est heureuse de pouvoir étendre les services fournis à l'un des groupes de clients les plus prioritaires de l'aide juridique, affirme John McCamus, président du conseil d'administration d'AJO. Les parents à qui on retire un enfant sont parmi les plus vulnérables des clients qui se présentent au tribunal de la famille. »

L'accroissement du nombre d'heures de services pour des affaires de protection de l'enfance est un des programmes qu'AJO a élaborés grâce au financement provincial supplémentaire de 30 millions de dollars qui vise particulièrement le droit de la famille et les cliniques juridiques communautaires.

« Nous applaudissons l’effort qu’Aide juridique Ontario fait pour renforcer ses services en droit de la famille, déclare Madeleine Meilleur, procureure générale. L'amélioration de la prestation et de l'envergure des services de droit de la famille est une étape primordiale dans l'établissement d'un système de justice familiale plus holistique en Ontario. »

Ce programme s'inscrit dans le cadre de la stratégie en droit de la famille d’AJO qui vise à réduire le nombre de plaideurs en droit de la famille qui n’ont pas d’avocat et à fournir aux familles des services holistiques intégrés, entre autres.

Chaque année, AJO alloue 70 millions de dollars pour fournir de l’aide à plus de 125 000 Ontariennes et Ontariens à faible revenu par l’entremise d’une vaste gamme de services en droit de la famille, y compris les conseils juridiques sommaires, la médiation, l’aide d’avocats aux centres d’information sur le droit de la famille et aux centres de services de droit de la famille, la représentation par des avocats du secteur privé et les conférences en vue d’un règlement amiable.


Article connexe


Pour de plus amples renseignements sur le financement de ce programme, contactez

Aneurin Thomas
Directeur général du service des politiques et de la recherche stratégique
Courriel : thomasa@lao.on.ca


Questions

Josephine Li
Conseillère en communications
Téléphone : 416 979-2352, poste 6015
Courriel : lijos@lao.on.ca ou media@lao.on.ca