Salle de presse : Archives des nouvelles

LAO Newsroom

Réaction aux préoccupations soulevées par la Law Union of Ontario

Le 7 août 2014


La Law Union of Ontario a récemment communiqué ses préoccupations au sujet de la transformation des cliniques de la RGT dans un courriel adressé à Aide juridique Ontario et au ministère de la Procureure générale le 13 juin 2014. Voici la réponse de Jayne Mallin, avocate principale, transformation des cliniques.

À l’attention de la Law Union of Canada :

Merci de votre lettre du 13 juin 2014 et de l’intérêt que vous portez au projet de transformation des cliniques juridiques de la RGT.

Aide juridique Ontario procure un appui financier au projet de transformation des cliniques juridiques de la RGT dirigé par les cliniques juridiques de l’Ontario. Le comité directeur du projet, qui est composé du conseil d’administration et de membres du personnel de 16 des 17 cliniques juridiques dans la RGT, gouverne le projet et prend toutes les décisions, dont celles qui sont liées aux questions soulevées dans votre lettre.

Je vous invite à consulter le protocole d’entente disponible sur le site Web www.gtaclinics.ca, qui a été signé par les 16 cliniques juridiques de la RGT et par AJO, afin de mieux saisir les raisons pour lesquelles les cliniques juridiques de l’Ontario ont choisi de mener ce projet. Comme le protocole d’entente le fait ressortir, les cliniques juridiques de l’Ontario dirigent ce projet pour les aider à relever les défis entraînés par l’évolution démographique, la racialisation de la pauvreté, l’évolution des besoins en matière de prestation de services et les ressources limitées pour servir les collectivités que les cliniques juridiques soutiennent et connaissent le mieux : les personnes vulnérables et à faible revenu de l’Ontario.

Le protocole d’entente explique que les 16 cliniques dans la RGT collaborent entre elles et avec AJO pour surmonter les enjeux d’aujourd’hui en élargissant l’accès aux services en droit des pauvres aux clients et aux collectivités.

Les cliniques sont guidées par les principes suivants, fondés sur une entente mutuelle :

  • Tout modèle de clinique élaboré doit répondre aux besoins de la collectivité, être axé sur le client et gouverné par un comité d’administration communautaire.
  • Les cliniques continueront à offrir un éventail complet de services, notamment les services directs à la clientèle, la réforme du droit, l’éducation juridique au public et le développement communautaire.
  • L’affectation des ressources humaines entre les cliniques doit tenir compte des changements qui se sont produits dans les quartiers des résidents à faible revenu dans la RGT.
  • Pour élargir et renforcer la prestation de services et pour exploiter de nouvelles ressources, les cliniques doivent s’agrandir.

Je vous encourage à obtenir des renseignements précis et à jour au sujet du projet de transformation des cliniques de la RGT à www.gtaclinics.ca.

Si vous souhaitez poursuivre la discussion, veuillez contacter les chefs de file du projet :

  • Jack DeKlerk, directeur de services juridiques
    Neighbourhood Legal Services
  • Marjorie Hiley, directrice générale
    Flemingdon Legal Services

Meilleures salutations,

Jayne Mallin, Avocate principale, Transformation des cliniques

Au nom de

Vicki Moretti, vice-présidente régionale, RGT
Aide juridique Ontario

David McKillop
Vice-président, Politiques, recherche stratégique et relations externes
Aide juridique Ontario

Questions

Genevieve Oger
Chargée des communications et des relations avec les médias
Téléphone : 416 979-2352, poste 5208
Téléphone mobile: 416 768-4461
Courriel : ogerg@lao.on.ca