Salle de presse

Archives des nouvelles

LAO Newsroom

La médiation permet aux gens de participer au règlement de leurs différends

Le 16 juillet 2013


Summer Nudel

Summer Nudel

La médiatrice familiale d'Aide juridique Ontario (AJO), Summer Nudel, comprend pourquoi le stress supplémentaire d'une séparation ou d'un conflit lié à la garde des enfants peut procurer un sentiment d'impuissance et de détresse à des clients qui ont déjà de la difficulté à répondre à leurs besoins essentiels, comme la nourriture, le loyer et le logement.

« C'est effrayant de ne pas savoir ce qui attend sa famille, explique Summer. La médiation élimine cette peur en donnant aux gens la possibilité de prendre leurs propres décisions. »

Elle précise que la médiation sert à guider les gens vers l'élaboration d'une solution qui vient d'eux-mêmes.

« La médiation n'est pas à une procédure à perdre ou à gagner. Son but est de permettre aux deux parties de sentir qu'elles ont fait elles-mêmes un choix », fait-elle observer.

Summer a obtenu une maîtrise en travail social en 2004. Elle a ensuite choisi la voie de la médiation, en raison de son intérêt pour la gestion des différends. Summer a voulu obtenir l'agrément de l'Ontario Association for Family Mediation pour qu'elle puisse travailler avec des familles en instance de divorce ou de séparation.

Elle demande généralement à ses clients de lui dire ce qui convient le mieux à leur style de vie, leurs engagements professionnels et leurs arrangements de résidence. Elle leur rappelle qu'aucun parent ne doit être exclu de la vie de ses enfants. Il y a toujours une façon de permettre aux enfants de profiter de leurs deux parents.

« Le résultat final n'est pas forcément juste. Il doit être raisonnable, faisable et aussi simple que possible », ajoute-t-elle.

Anna et Joe (noms modifiés), se souvient-elle, ont vécu une séparation tumultueuse et essayaient d'élaborer un plan de partage des responsabilités parentales qui conviendrait aux deux. Les conseils de Summer les ont aidés à rester focalisés sur leur fils Oliver et à communiquer entre eux pour éviter des malentendus.

« Le résultat final n'est pas forcément juste. Il doit être raisonnable, faisable et aussi simple que possible. »

Toutefois, les plans de partage des responsabilités parentales ne sont pas gravés dans le marbre. Summer aidera ses clients à adapter leur entente selon les changements qui se produisent dans leur vie.

Anna et Joe sont revenus la voir un an plus tard, après qu'un agent du programme Ontario au travail a recommandé à Anna de déposer au tribunal une demande d'exécution de l'entente de médiation. Joe a été secoué de recevoir une copie de la demande, parce qu'il pensait que tout allait bien. Il n'a pas compris que le dépôt de la demande était une exigence du programme Ontario au travail et non une demande supplémentaire d'Anna.

Mécontents du climat de méfiance qui avait surgi entre eux et de l'état de leur enfant qui était bouleversé de voir ses parents recommencer à se disputer, Anna et Joe se sont adressés à nouveau à Summer pour obtenir ses services de médiation. Après les avoir rencontrés, elle a pu apporter des changements à leur plan de partage des responsabilités parentales et préparer un « consentement à l'ordonnance » que ses clients présenteront au tribunal.

« Ils ont quitté calmes, heureux et soulagés de ne plus avoir de conflit entre eux. Ils se sont sentis à nouveau solidaires envers tout ce qui concerne leur fils, a précisé Summer. Comme ils avaient pu résoudre leurs problèmes dans le cadre de la médiation, ils ont eu moins de comparutions au tribunal et n'ont même pas dû se présenter devant un juge. »

La médiation, fait-elle observer, vise bien plus que régler les problèmes immédiats. Elle vise aussi à doter les parties des outils dont elles ont besoin pour gérer des conflits futurs.

Si vous êtes intéressé par la médiation familiale et que vous vivez dans la région du centre de Toronto, contactez Summer au 416 348-0001 ou à nudels@lao.on.ca.


Questions


Si vous avez des questions ou souhaitez obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez contacter :

Josephine Li
Conseillère en communications
Téléphone : 416 979-2352, poste 6015
Courriel : lijos@lao.on.ca ou media@lao.on.ca