Salle de presse

Archives des nouvelles

LAO Newsroom

L'expérience de travail d'été a incité l'étudiant à poser sa candidature en vue d'un stage en droit

Le 9 avril 2013


Portrait d’un stagiaire à Aide juridique Ontario : David Williams

L’expérience antérieure de David Williams dans le cadre d’un emploi d'été à AJO lui a donné une bonne idée de ce que serait son stage, ce qui l’a incité à poser sa candidature pour faire son stage à AJO.

David Williams

« Plusieurs de mes amis de la faculté de droit qui se trouvent dans le milieu corporatif procurent beaucoup moins – et parfois pas du tout – de services directs aux clients. De plus, ils ont en général moins d'occasions d'acquérir de l'expérience des tribunaux et passent davantage de leur temps en recherche et en rédaction de mémoires qu’à ce qu’ils aimeraient faire. »
— David Williams

Dès sa première journée en emploi d'été au Bureau du droit des réfugiés à Toronto, David s'est retrouvé à aider des clients palestiniens qui faisaient face à une expulsion.

« J'ai beaucoup appris sur l’état actuel de divers pays et sur les problèmes auxquels sont confrontés les gens dans ces pays-là. La plus grande difficulté pour beaucoup de demandeurs légitimes du statut de réfugié est de venir au Canada.

Une fois ici, plusieurs demandeurs font face à des problèmes de langue et reçoivent parfois des conseils et des renseignements de personnes qui ne sont pas nécessairement de leur côté”, a déclaré David. En offrant de l'aide directement aux clients du Bureau du droit des réfugiés, David réalise un des objectifs qui l'a poussé à faire carrière en droit : avoir une carrière axée sur le travail avec les personnes et l'aide aux personnes.

Comme le travail qu'il avait effectué au bureau du droit des réfugiés avait été très intéressant et très gratifiant, David s'attendait à ce que le travail de stagiaire en droit le soit tout autant.

« Plusieurs de mes amis de la faculté de droit qui se trouvent dans le milieu corporatif procurent beaucoup moins – et parfois pas du tout – de services directs aux clients, a déclaré David. De plus, ils ont en général moins d'occasions d'acquérir de l'expérience des tribunaux et passent davantage de leur temps en recherche et en rédaction de mémoires qu’à ce qu’ils aimeraient faire. »

En contrepartie, AJO « se concentre à aider les gens à comprendre leurs droits et à les faire respecter, a dit David.

Si vous voulez travailler directement avec les clients et que vous ne voulez pas passer la plupart de votre temps à l'arrière-plan, Aide juridique Ontario pourrait être la place pour vous. »

Grâce à son stage en droit qu'il a fait au Bureau des avocats de services de London, David a acquis une expérience bien équilibrée. Le premier placement de son stage, il l'a fait au bureau des avocats de service en droit criminel, puis, il est passé au Bureau des avocats de service en droit de la famille. Avant la fin de son stage, en mai 2013, David travaillera à un des services du Bureau provincial pour un certain temps avant de travailler à la Elgin-Oxford Legal Clinic qui offre des services en droit de la pauvreté.

Parmi tous les événements mémorables survenus au cours de son stage, David se rappelle un cas en particulier où il a aidé un client à remplir une déclaration assermentée ce qui lui a fait réaliser comment il pouvait être difficile pour les clients de comprendre le système judiciaire et de s'en accommoder. Le client a dit à David qu'il avait “oublié” ses lunettes et qu'il ne pouvait pas lire certains passages c'est pourquoi il avait besoin d'aide. Cet événement met en lumière, d'une manière simple, le rôle d'AJO dans l'amélioration de l'accès à la justice en contribuant à la démystifier.

Suivant les conseils de plusieurs avocats qui suggéraient qu'une école de droit plus petit permettrait de vivre une expérience universitaire plus enrichissante, David a décidé de faire ses études à la faculté de droit Robson Hall de l'Université du Manitoba.

“Est-ce que tu sais que c'est vraiment très froid là-bas?”, lui ont demandé, à plusieurs reprises, les membres de sa famille et ses amis. Le froid ne l'a pas dissuadé de se joindre à Robson Hall où il a eu une bonne expérience.

Comme il a grandi principalement en Ontario, David a décidé d'y revenir pour faire son stage à AJO. Il a dit que son travail à AJO lui a permis de voir que les différents domaines du droit peuvent être tout aussi intéressants et gratifiants.

« Je suis ouvert à l'idée de travailler dans d'autres domaines et à différents titres, a-t-il déclaré, c'est pourquoi j'aime les placements en rotation de la Gestion du bassin d'avocats.

Après la fin de son stage, David poursuivra ses études de droit à Kitchener/Waterloo et après son admission au Barreau, il travaillera comme avocat salarié en droit de la famille.


Renseignements



Pour plus d'information sur les possibilités d'emploi à AJO, contactez le centre d'information sur les Ressources humaines d'AJO, au genlws@lao.on.ca, ou par téléphone à 1 800 668-8258.