Salle de presse

Archives des nouvelles

LAO Newsroom

Faire son stage en droit à Aide juridique Ontario : un « choix facile »

Le 4 mars 2013


Portrait d’un stagiaire : Brian Crowley

Peu de temps après le début de son stage en droit à Aide juridique Ontario (AJO), Brian Crowley s’est trouvé chargé de préparer un client particulièrement de mauvaise humeur en vue de sa conférence relative à la cause à la Cour de la famille.

Ian Dupont

« Avec AJO ... si vous voulez faire un travail gratifiant qui se traduit par des changements concrets dans la vie des gens, c’est ce que vous obtiendrez tous les jours. »
- Brian Crowley

Peu de temps après le début de son stage en droit à Aide juridique Ontario (AJO), Brian Crowley s’est trouvé chargé de préparer un client particulièrement de mauvaise humeur en vue de sa conférence relative à la cause à la Cour de la famille.

En écoutant simplement cet homme et en lui permettant de « vider son sac », Brian a découvert que la frustration de son client venait de la complexité des tribunaux. Brian a été en mesure d’aider son client à passer les différentes étapes de la procédure en le rencontrant à plusieurs reprises à mesure de l’avancement de son cas dans le système.

« À la fin, cet homme m’a remercié pour mon aide et a mentionné qu’il n’avait pas autant d’expérience que moi, se souvient Brian. Il ne savait pas que la conférence relative à la cause était en fait la première fois que je représentais officiellement un client dans un tribunal de la famille! »


Apprendre à mieux défendre ses clients

Les cours à la faculté de droit, comme le souligne Brian, sont très théoriques et ne préparent pas vraiment les étudiants à la réalité d’une salle d’audience.

Un stage en droit au petit bureau des avocats de service de Goderich/Stratford, qui se compose de deux avocats et d’un travailleur juridique, permet d’être exposé à toute une variété de problèmes et procédures juridiques. Chaque semaine, Brian se retrouve dans des tribunaux différents dans des domaines allant du droit de la famille, au droit criminel, au cautionnement et à la justice pour les adolescents.

« Avec AJO, si vous voulez travailler dans les tribunaux, vous obtiendrez cela tous les jours. Si vous voulez interagir avec un large segment de votre communauté, vous obtiendrez cela tous les jours. Et si vous voulez faire un travail gratifiant qui se traduit par des changements concrets dans la vie des gens, c’est ce que vous obtiendrez tous les jours », a souligné Brian.

Comme le bureau des avocats de service partage ses locaux avec un bureau satellite de la clinique juridique communautaire de Huron-Perth, Brian note un chevauchement entre les clients en droit criminel et familial et ceux en droit de la pauvreté des cliniques juridiques. En aidant ses clients dans leurs divers besoins, Brian a appris à mieux les défendre.

Il note que les affaires de droit de la famille durent des mois, voire des années. Du fait de la nature même des méthodes de règlement des différends familiaux, Brian rencontre souvent les clients à plusieurs reprises avant que leur affaire soit résolue.

« Ces rencontres successives permettent aux avocats de service de nouer des relations constructives avec les parties, dit-il. Elles mettent un visage humain sur ce qui pourrait autrement n’être juste qu’une motion ou une conférence relative à la cause de plus. »


Un stage en droit à AJO est bien plus qu’un simple emploi de bureau

Lorsque Brian faisait ses études à l’Université Queen's, il a participé au Correctional Law Project, une clinique juridique spécialisée financée par AJO, où il a représenté des détenus devant le tribunal disciplinaire du pénitencier de Kingston.

Cette expérience a développé chez lui un intérêt marqué pour le droit criminel et le service public – ainsi que le souhait de faire son stage en droit à AJO. Quand il a commencé son stage en juillet 2012, il a immédiatement pris conscience de la richesse de l’expérience directe qu’il allait acquérir.

« C’est tellement plus enrichissant que d’être enchaîné à un bureau, à accomplir une multitude de tâches mineures qu’on vous a déléguées», explique-t-il.

L’avocat de service principal, John Myers, fournit régulièrement à Brian des conseils pratiques pour ses interventions en salle d’audience. Sous la direction de John, Brian a développé une confiance en soi qui lui permet de conserver son calme et son sang-froid devant le tribunal.

« Mon stage avec l’équipe puissante, malgré sa petite taille, du bureau des avocats de service de Goderich/Stratford a été une expérience fantastique »,a déclaré Brian.

Brian termine son stage en droit en mai 2013 et espère revenir à AJO et travailler dans un bureau d’avocats de service.


Renseignements



Pour plus d'information sur les possibilités d'emploi à AJO, contactez le centre d'information sur les Ressources humaines d'AJO, au genlws@lao.on.ca, ou par téléphone à 1 800 668-8258.