Salle de presse

Archives des nouvelles

LAO Newsroom

Félicitations aux récipiendaires de la médaille du Jubilée de diamant de la Reine

Le 15 février 2013


La médaille du Jubilée de diamant de la Reine a récemment été décernée à des dirigeantes de clinique d’aide juridique en reconnaissance de leur dévouement à la cause de la justice sociale :

  • Jayne Mallin, directrice des services juridiques de la Rexdale Community Legal Clinic;
  • Marion Overholt, directrice générale de Legal Assistance et de Community Legal Aid à Windsor;
  • Judith Wahl, directrice générale du Advocacy Centre for the Elderly.

Lisez ci-dessous leurs réalisations.


Jayne Mallin

Jayne Mallin
Jayne Mallin, directrice des services juridiques de la Rexdale Community Legal Clinic, recevant la médaille du Jubilée de diamant de la Reine que lui remet Kirsty Duncan, députée d’Etobicoke Nord

Directrice des services juridiques à la Rexdale Community Legal Clinic

Lorsque la députée Kirsty Duncan a remis à Jayne Mallin, directrice des services juridiques de la Rexdale Community Legal Clinic, la médaille du Jubilée de diamant de la Reine lors d’une cérémonie tenue au Carrefour communautaire Rexdale, le jeudi 24 janvier, l’hommage qu’elle a rendu à Jane venait du fond de son cœur.

« Il ne se passe pas un seul jour sans que je dirige quelqu’un vers la clinique de Jayne », a-t-elle déclaré.

Depuis treize ans, Jayne consacre sa carrière d’avocate à la défense inlassable des personnes qui vivent dans la pauvreté à Guelph, Kitchener et dans la région du grand Toronto.

Avant d’entrer en fonction dans son poste actuel, Jayne a travaillé à Aide juridique Ontario ainsi qu’à la clinique juridique du comté de Guelph et Wellington. À Rexdale, elle a joué un rôle essentiel dans la mise en place du Carrefour communautaire Rexdale, un ensemble de 10 organismes à but non lucratif regroupé dans une ancienne école, ainsi que dans l’intégration des activités du projet de justice pour les jeunes et des services d’aide juridique de la Rexdale Community Legal Clinic avec le travail des autres organismes du groupe.

Par ailleurs, Jayne siège au conseil d’administration de tellement d’organismes qu’elle n’est même pas en mesure de les citer tous. Elle enseigne aussi à temps partiel au Collège Humber Lakeshore et aide les pelotons du service de police de Toronto pour les questions de justice touchant les adolescents.

« Je suis très touchée et honorée de recevoir cette médaille, a-t-elle déclaré. Je la partage avec mon équipe, dont tous les membres sont tout aussi engagés et dévoués que moi au service de cette communauté. »

« J’aime beaucoup ce travail et j’aime cette communauté. Elle est tellement dynamique! Face aux difficultés que présentent la pauvreté, la violence armée, les gangs et, pour de nombreux immigrants, le besoin de s’adapter à la société canadienne, les gens ici sont vraiment fiers de leur communauté et sont déterminés à travailler ensemble pour trouver une vraie solution aux problèmes. »


Marion Overholt

Marion Overholt
Marion Overholt, directrice générale de Legal Assistance of Windsor et de Community Legal Aid, aux côtés de Joe Comartin, député de Windsor Tecumseh.

Directrice générale de Community Legal Aid et de Legal Assistance à Windsor

Le 23 janvier 2013, Marion, une spécialiste du droit des prestations publiques qui exerce à Windsor et dans le comté d’Essex depuis 30 ans, a reçu la médaille du Jubilée de diamant lors d’une cérémonie publique qui s’est déroulée au Windsor Yacht club, en présence de Joe Comartin, député de Windsor Tecumseh.

« Je suis profondément honorée de recevoir cette médaille, parce qu’elle reconnaît l’importance du travail de nos cliniques juridiques pour cette collectivité », a déclaré Marion.

Elle sait de quoi elle parle.

En tant que directrice générale de Legal Assistance of Windsor et de Community Legal Aid, Marion représente des clients en droit public et forme des étudiants en droit dans l’exercice du droit de la pauvreté et dans la défense systémique des intérêts des clients.

Marion compte aussi à son actif la présidence du comité directeur provincial sur l’aide sociale et d’autres coalitions en faveur de la justice sociale ainsi que la participation, en tant que membre, au conseil d’administration de nombreux organismes communautaires, notamment le Windsor District Labour Council, le Pathway to Potential Income Support Group et le Advocacy Sub-Committee du Windsor Community Start up Taskforce.

Plus récemment, elle a fait la manchette du Windsor Star pour avoir soutenu la décision du conseil municipal de Windsor de différer des coupures importantes au programme de logement social et de soutien aux sans-abri de Windsor. « C’est une décision très positive, avait-elle déclaré. Cela montre de la bonne volonté de la part du maire et du conseil municipal. »

Marion peut maintenant suspendre son certificat de la médaille du Jubilée de diamant à côté de son prix du mérite du bicentenaire du Barreau du Haut-Canada, du 29e Charles E. Brooks Labour Community Service Award et du prix pour femmes travaillant en activisme social décerné en 2007 par l’Elementary Teacher’s Federation of Ontario.


Judith Wahl

Judith Wahl
De gauche à droite : Lenny Abramowicz, directeur général de l’Association des cliniques juridiques communautaires de l’Ontario; Alex Henderson, vice-président du conseil de l’ACE; Tammy Gillard, agente principale aux services de soutien de l’ACE; Lisa Romano, avocate, recherches judiciaires, de l’ACE; Judith Wahl, directrice générale d’ACE; Jane Meadus, avocate salariée de l’ACE, spécialiste des causes institutionnelles; l’hon. Alice Wong, députée et ministre d’État (Aînés); Graham Webb, avocat plaidant principal de l’ACE; Maleksultan Kaba, chef des services de bureau de l’ACE. Manquait : Rita Chrolavicius, avocate salariée de l’ACE.

Directrice générale, Advocacy Centre for the Elderly (ACE), Toronto

L’honorable Alice Wong, ministre d’État responsable des aînés, a présenté à Judith Wahl la médaille bien méritée du Jubilée de diamant lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à Toronto le 24 janvier 2013. Directrice générale du Advocacy Centre for the Elderly (ACE) depuis la création de ce centre en 1984, soit cinq années après son admission au Barreau, Judith a mérité cet honneur en récompense de ses 33 années d’activisme passionné et d’efforts sur les plans juridique et politique pour défendre les droits des personnes âgées et faire du droit des aînés un domaine d’exercice.

En acceptant la médaille, Judith a déclaré fièrement : « Cette médaille reconnaît le travail effectué par chacun d’entre nous au Advocacy Centre for the Elderly. Je remercie le gouverneur général et la ministre d’État responsable des aînés de cet hommage à notre travail au nom et en faveur des personnes du troisième âge au Canada. »

Outre son rôle actif dans le développement de l’ACE en tant que première, et encore principale, clinique juridique au Canada axée sur les questions touchant le droit des aînés, Judith s’est dévouée à toute une multitude d’autres causes en faveur des droits des personnes du troisième âge. Elle a participé activement aux activités d’associations de juristes liées au droit des aînés. Grâce à ses nombreuses années de représentation de clients âgés, Judith possède l’expertise nécessaire pour représenter l’ACE dans les consultations gouvernementales sur l’élaboration des politiques et la réforme du droit touchant les aînés.

Elle siège actuellement au comité directeur de la section concernant le droit des aînés de l’Association du Barreau canadien, section qu’elle a présidée dans le passé. Elle a également été vice-présidente de l’initiative nationale pour le soin des personnes âgées, a donné des cours sur le droit et le vieillissement à l’Université McMaster et à la faculté du travail social de l’Université de Toronto, et a joué un rôle important dans l’élaboration de cours de formation sur les questions de droit des aînés destinés aux agents de police aux collèges de police de l’Ontario et de Toronto.

Judith a été également très active sur le plan politique. Elle a siégé au comité qui a recommandé l’adoption de la Loi sur l’intervention, de la Loi sur la prise de décisions au nom d’autrui et de la Loi sur le consentement aux soins de santé. Elle a été nommée par le procureur général de l’Ontario à la présidence du comité de mise en œuvre de ces trois importants textes législatifs. Elle a également aidé le groupe de travail fédéral-provincial-territorial à organiser deux consultations nationales sur les questions de mauvais traitements infligés aux aînés.

Les efforts de Judith ne se sont pas arrêtés là : elle a également contribué aux présentations de l’ACE sur de nombreuses questions, notamment sur la réglementation relative aux maisons de retraite, la réforme des soins de longue durée, le consentement aux soins de santé et la planification à l’avance des soins, la prévention des mauvais traitements infligés aux aînés, la réforme des soins à domicile, les questions juridiques liées à la sortie de l’hôpital ainsi que la protection de la confidentialité des renseignements de santé.

Elle peut ajouter cette médaille au prix de l’Association du Barreau de l’Ontario pour services distingués qui lui a été décerné en 2008, ainsi qu’au prix de la clé d’or de la faculté de droit Osgoode Hall pour service public en 2006.


Questions


Kristian Justesen
Directeur des communications et relations publiques
Aide juridique Ontario

justesk@lao.on.ca
416 979-2352, poste 4782
www.legalaid.on.ca