Salle de presse

Archives des nouvelles

LAO Newsroom

Aide juridique Ontario aide les étudiants parajuristes du Collège Durham à assister les clients locaux à faible revenu

Le 24 janvier 2013


Région de Durham-Frontenac – Aide juridique Ontario (AJO) contribue à doter lees étudiants du programme d'études parajuristes du Collège Durham des aptitudes nécessaires pour qu'ils puissent travailler dans trois cliniques d'aide juridique de la région.

Avec l'appui d'AJO, un avocat spécialisé dans le droit des pauvres a enseigné aux étudiants du programme d'études parajuristes ce dont ils ont besoin pour travailler dans une clinique juridique.

À la fin de leur formation, les étudiants vont travailler sous la supervision de l'avocat-instructeur ou d'un avocat salarié de la clinique à la Northumberland County Legal Clinic, à la Durham Community Legal Clinic ou au bureau d'aide des étudiants parajuristes du campus du Collège Durham.

« Les parajuristes, tout comme les avocats, sont en mesure de procurer une gamme complète de services aux clients dans leur domaine de pratique&nbdp;», a déclaré Randall Ellsworth, vice-président d’AJO pour la région du Nord et celle du Centre et de l’Est.

« AJO a choisi d’appuyer cette initiative parce qu’elle estime que la collaboration et le recours judicieux à différents prestataires de service comme les parajuristes contribueront à promouvoir l’accès à la justice pour les Ontariennes et Ontariens à faible revenu et les communautés défavorisées. »


Le travail des étudiants parajuristes dans la localité


Les cliniques bénéficient du travail des étudiants parajuristes du Collège Durham, deux jours par semaine. Deux étudiants travaillent dans chaque clinique pendant le semestre d'automne, deux autres durant le semestre de printemps et un étudiant durant l'été.

Depuis le début du projet en mars 2012, 10 étudiants parajuristes et deux stagiaires d'été ont participé au programme.

Durant les 16 premières semaines du projet, ils ont assisté 349 clients en accomplissant plusieurs tâches comme remplir les formulaires, ouvrir les dossiers et fournir des services de représentation et des conseils juridiques sommaires.

Ils aident aussi les cliniques par du travail de recherche et l'élaboration de documents d'information juridique.

Ces heures de travail permettent aux étudiants d'avoir des contacts avec les clients et de prendre conscience de l'importance du travail des cliniques ainsi que des besoins juridiques des clients liés à la pauvreté.


Avantages


« Ce programme bénéficie à tous les participants », a déclaré Lois Cromarty, directeur général de la Northumberland County Legal Clinic qui a lancé cette initiative avec Stephanie Ball, doyenne du programme School of Justice & Emergency Services, et Deborah Hastings, directrice générale de la Durham Community Legal Clinic.

« Les étudiants du programme de parajuristes du Collège Durham suivent toutes ou presque toutes les heures de travail pratique (120 h) qu'ils doivent effectuer pour obtenir leur diplôme et leur permis de parajuriste du Barreau du Haut-Canada, a expliqué M. Cromarty. Nous profitons du programme, car les étudiants viennent travailler tout au long de l'année, bien formés et prêts à assister nos avocats. Et bien sûr, les personnes à faible revenu qui sont nombreuses dans cette large région bénéficient des services améliorés que nous sommes en mesure de leur offrir. »


Articles sur le même sujet


Cliniques juridiques communautaires

Bureau de district de Durham-Frontenac


Questions?


Feroneh Neil
Communications et relations publiques
Téléphone : 416 979-2352, poste 5103
Courriel : neilfer@lao.on.ca ou media@lao.on.ca