Salle de presse

Archives des nouvelles

LAO Newsroom

Aide juridique Ontario étend aux cliniques l'accès à des services d'interprétariat multilingue

Le 23 novembre 2011


Les Ontariennes et Ontariens à faible revenu qui s'adressent à une clinique juridique communautaire pour obtenir de l'aide et des renseignements peuvent désormais tirer parti de services professionnels d'interprétariat en plus de 200 langues. Le personnel des cliniques peut fournir aux clients des services en plusieurs langues en prenant des mesures pour obtenir les services d'un interprète en personne ou immédiatement au téléphone, ainsi que des services de traduction.

L'accès à des services d'interprétariat dans les cliniques juridiques communautaires, les cliniques spécialisées et les sociétés étudiantes d'aide juridique (SEAJ) élimine un des obstacles à l'obtention d'assistance juridique partout dans la province. En étendant aux cliniques juridiques les services d'interprétariat déjà disponibles au numéro sans frais d'Aide juridique Ontario (AJO), cette dernière pourra désormais venir en aide à trois fois plus d'Ontariennes et Ontariens à faible revenu.

Ce service professionnel d'interprétariat a pu être étendu grâce au financement de la province de l'Ontario dans les services d'aide juridique. AJO vient de conclure une entente globale de deux ans avec Multilingual Community Interpreter Services (MCIS) pour la prestation de services d'interprétariat multilingue à toutes les cliniques et aux SEAJ.

MCIS est un organisme à but non lucratif financé par le gouvernement de l'Ontario pour fournir des services de traduction et d'interprétariat en plus de 200 langues. MCIS offre ses services à divers organismes du domaine juridique, de la santé, de l'éducation, de la culture et de la santé mentale, ainsi que dans le secteur municipal aux quatre coins de la province. En outre, MCIS avait déjà procuré des services aux cliniques.


À propos des cliniques juridiques

Les cliniques juridiques communautaires d'AJO offrent des services dans les domaines de la représentation juridique, de l'information juridique publique, de la réforme du droit et du développement communautaire aux personnes à faible revenu d'un secteur géographique donné. L'aide sociale et le droit du logement sont deux domaines-clés des cliniques. Les personnes qui désirent obtenir les services d'une clinique juridique communautaire doivent communiquer directement avec la clinique pour savoir si elles y sont admissibles.