Renseignements à l'intention des avocats et avocates

Le mentorat à Aide juridique Ontario

Renseignements à l'intention des avocts et avocates

Ampleur de la relation de mentorat

Programme de mentorat individuel


Il est recommandé d'établir l'ampleur de l'aide qu'apportera le mentor dès le début de la relation de mentorat pour faire en sorte que la relation soit conforme aux attentes des deux parties. La liste qui suit peut aider à adapter le mentorat aux attentes du mentor et du mentoré.


1. Définir les objectifs du mentoré en matière de mentorat

Le mentoré doit préciser, dès le début, ses besoins durant le mentorat en ce qui concerne :

  • L'accès aux conseils du mentor pendant une période de temps déterminée, selon les besoins, en vue d'améliorer ses compétences pratiques de manière générale;
  • L'accès aux conseils du mentor, pour une cause déterminée, en matière de stratégie, de préparation, de présentation et de tactiques à l'audience ainsi qu'aux commentaires du mentor à la conclusion de l'affaire.

2. Établir les conditions de la consultation

Le mentor consacre son temps bénévolement et il pourrait établir dès le début :

  • La durée du mentorat, c'est-à-dire un nombre de mois déterminé ou la durée escomptée d'une cause déterminée;
  • La fréquence des consultations;
  • La méthode de consultation, soit par téléphone, par courriel ou en personne.

3. Préciser le rôle et les responsabilités du mentoré

Le mentoré devrait :

  • Faire les recherches nécessaires et cerner les questions qui ont besoin d'être discutées. Le mentor présumera que le mentoré s'est préparé adéquatement avant la consultation - le temps c'est précieux;
  • Être ouvert aux commentaires désintéressés pour tirer le maximum de profit de la relation de mentorat;
  • Se conformer aux limites de temps des ressources du mentor;
  • Respecter le caractère confidentiel de la relation - toutes les affaires discutées au cours de la relation sont confidentielles à moins que les deux parties soient d'accord pour les divulguer.

4. Préciser le rôle et les responsabilités du mentor

Le mentor devrait :

  • Indiquer clairement l'ampleur de la relation en matière de durée et de fréquence des contacts afin d'éviter les attentes irréalistes;
  • Apporter des commentaires désintéressés et ouverts à la discussion dans un contexte de professionnalisme et de respect mutuel;
  • Respecter le caractère confidentiel de la relation;
  • Écarter toute implication directe dans la résolution de différend, les affaires personnelles et financières, l'avancement professionnel.

5. Conclusion de la relation de mentorat par consentement mutuel

Chacune des parties peut décider de cesser la relation avant le terme de l'entente. Les parties pourraient s'entendre, au début de la relation, sur la nécessité de donner un avis par mesure de courtoisie.